Vue d'architecte du futur site Zalando de Montereau-sur-le-Jard
Vue d'architecte du futur site Zalando de Montereau-sur-le-Jard
© Gemfi 

Développement Économique

Implantation : Z comme… Zalando

Le leader européen de la mode en ligne spécialisé dans la vente de chaussures, vêtements et accessoires a choisi Melun Val de Seine, et plus précisément Montereau-sur-le-Jard, pour implanter sa toute dernière unité. Les premiers travaux ont été lancés en avril dernier.

Publié le

Le site (20 hectares sur la future zone d’activités du Tertre de Montereau) a notamment été choisi en raison du bassin d’emploi. L’entreprise fondée en Allemagne, en 2008, va en effet créer 2000 emplois environ, dont des ingénieurs et des techniciens chargés d’assurer la programmation et l’entretien des robots de cette unité hautement automatisée. Les premiers recrutements interviendront au troisième trimestre 2023. «  C’est une très belle implantation pour le territoire de Melun Val de Seine. Ce sera la vitrine technologique de l’entreprise mais aussi son quartier général en France  », souligne Louis Vogel, Président de la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine.

Une attention particulière à l’environnement

L’enjeu n’est pas seulement économique. Il est aussi environnemental. Une préoccupation majeure pour Zalando qui s’est fixé comme objectif de réduire son empreinte carbone de 70% d’ici 2025 par rapport à 2017. « Le bâtiment à construire sur une emprise de 100000 m² au sol intégrera les normes les plus rigoureuses en matière d’environnement, la certification britannique BREEAM niveau excellent, précise Frank Zschiegner, Responsable du développement économique à l’Agglo. Elle concerne les matériaux utilisés, la gestion des déchets, la consommation en eau, l’énergie…  ». Autre exemple : la toiture recouverte de panneaux photovoltaïques fournira une partie de l’électricité nécessaire au fonctionnement du site. Et pour l’intégrer dans son environnement, Zalando fera planter aux abords du bâtiment des arbres de taille adulte, de 10 mètres de haut.

Maîtriser la circulation

La circulation routière, notamment des camions, fait également l’objet d’une attention particulière de la part de l’entreprise, de la Communauté d’Agglomération et des autres partenaires publics, Département, Région et Etat. Chacun à son niveau a pris des engagements fermes à concrétiser d’ici fin 2023 : interventions sur les voiries et les ronds-points, déviations de circulation voire interdictions, aménagements piétons et cyclables, développement de l’offre de transports en commun… pour garantir aux entreprises déjà installées et aux Montjarciens la préservation de leur espace de travail et de vie.

Après un an et demi de travaux et six mois pour l’installation des équipements, l’unité devrait être opérationnelle en 2024.